Search Placeholder

Immigrant Songs

Immigrant Songs atteint les communautés isolées à la frontière en intégrant des conseils légaux aux chansons folk de musiciens et d'avocats.

À l'ère de la communication, il est ironique de constater qu'il existe toujours de nombreuses communautés isolées aux États-Unis avec une réception mobile limitée et aucune couverture de données. Vulnérables et souvent sans instruction, les immigrants vivant dans ces communautés ne connaissent pas la loi ou leurs droits et sont donc les proies faciles d'un système pris en tenaille entre une tolérance zéro et un afflux massif d'immigrants clandestins. Il est difficile de leur faire parvenir des informations, étant donné que beaucoup d'entre eux ne parlent pas anglais. Le seul média pouvant atteindre 90 % de tous les immigrants à la frontière sud des États-Unis est la radio locale, qui diffuse de la musique folk en espagnol, leur tient compagnie lorsqu'ils travaillent dans les champs, à l'usine et dans des petits commerces, et les accompagne lors de leurs longs trajets dans le désert. Pour la première fois, musiciens et avocats ont uni leurs forces pour traduire les lois complexes sur l'immigration en créant des conseils juridiques faciles à comprendre intégrés dans les paroles des Corridos, le genre musical le plus populaire à la frontière. Ce format ménestrel est idéal pour fournir des conseils juridiques pratiques sous forme de leçons facilement mémorisables, tout en restant fidèles et appropriées à la culture. La première chanson a été interprétée par le groupe Flor de Toloache, lauréat d'un Latin Grammy. Immigrant Songs a été diffusé par des stations de radio locales de 13 états des États-Unis, ainsi que 10 états du Mexique, et Billboard, CNN, Telemundo et Univision ont couvert le lancement. Encore plus important, les groupes locaux à la frontière se sont approprié les chansons et les interprètent dans des restaurants, bars et mariages, offrant ainsi de précieux conseils juridiques à leur public.